Les droits des femmes sont les droits de la personne

XIXè Congrès, Athènes, Grèce, les 27- 28 Juin 2008

Résolution

L'Internationale socialiste des Femmes, ISF a été fondée en 1907. Elle est née d'un besoin de lutte mobilisée pour la participation des femmes en politique, notamment pour l'obtention du droit de vote qui était déniée à pratiquement toutes les femmes, à l'époque.

A la première conférence, les fondatrices de l'ISF ont adopté une résolution réclamant le vote des femmes. De nos jours, ce droit est acquis dans la plupart des pays mais en évoluant du statut d'organisation surtout européenne à celui d'organisation mondiale, il était clair pour l'ISF que la participation politique n'était qu'une première étape vers l'égalité des sexes et qu'il faudrait intervenir sur bien d'autres plans pour que les femmes aient les mêmes droits que les hommes. L'ISF a donc graduellement étendu son champ d'action politique, économique et social pour incorporer tous les problèmes qui affectent les femmes à travers le monde – de l'élimination de la pauvreté à l'obtention de soins médicaux et d'éducation décents pour tous, en passant par la promotion d'un environnement durable. L'ISF a joint ses efforts à ceux d'autres organisations de femmes et d'ONG afin de mieux promouvoir les droits de la femme.

En 1993, la Conférence mondiale de l'ONU sur les droits de la personne, organisée à Vienne, Autriche, déclarait dans son Programme d'action que les droits des femmes sont les droits de la personne. En 1995, la 4e Conférence Mondiale sur les Femmes, à Beijing, a adopté un Programme d'action qui englobe tous les aspects des droits de la femme. Dans la lignée de ces deux conférences et pour marquer le 60e Anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme le thème global du XIXe Congrès de l'ISF sera 'Les droits des femmes sont les droits de la personne', avec plusieurs sous-thèmes:

L'EGALITE ET LE PARTAGE DU POUVOIR
L'égalité entre les hommes et les femmes ne s'est encore concrétisée dans aucun pays du monde. Les femmes n'ont toujours pas le même accès aux prises de décision. L'introduction graduelle d'un système de quotas et de lois à cet égard pour les femmes au sein des partis politiques a permis petit à petit d'augmenter le nombre de femmes élues à des postes de responsabilités politiques; cependant avec seulement 18 % de femmes représentées dans les parlements nationaux du monde entier, selon les derniers chiffres de l'Union Interparlementaire (UIP), l'égalité des sexes est une perspective encore lointaine. Sans participation égale des hommes et des femmes aux prises de décision et au pouvoir, il n'y a pas de véritable démocratie et les femmes ne peuvent pas intervenir de manière efficace sur des problèmes qui affectent leur vie. Les politiques actives sur l'égalité ne doivent pas se limiter au niveau politique. C'est aussi dans les entreprises qu'il faut mettre en œuvre des instruments pour renforcer et promouvoir la position des femmes afin de parvenir à une égalité de statut homme femme dans tous les domaines de la société. Les écarts de salaire entre les femmes et les hommes varient selon les régions mais restent une réalité omniprésente. Malheureusement, les femmes occupant des postes éconmiques à haute responsabilité restent rares.
L'ENVIRONNEMENT DURABLE
Si le changement climatique affecte les hommes et les femmes de manière différente, les femmes sont les plus menacées et doivent porter le fardeau de ses effets et de ses dangers. Or, les femmes sont des acteurs clés au niveau de la protection de l'environnement et de l'utilisation efficace des ressources naturelles. Quand les femmes vivent dans un environnement dangereux et malsain, sans accès à l'eau potable, leurs droits fondamentaux d'êtres humains sont violés, en ce sens qu'elles ne peuvent pas vivre dignement ni avoir une qualité de vie décente.
LE DEVELOPPEMENT DURABLE
La pauvreté et la faim sont des problèmes urgents et cruciaux qui affectent la vie quotidienne de millions de personnes en Afrique, en Asie et en Amérique Latine. De plus, la pauvreté, quand elle existe, touche en priorité les femmes et les enfants. Quand les femmes n'ont pas suffisamment pour manger, se loger convenablement, ou manquent de soins médicaux, leurs droits fondamentaux sont violés, ainsi que ceux de leurs enfants.
LA LIBERTE DE MOUVEMENT
La mondialisation, les catastrophes naturelles et les guerres civiles figurent au rang des problèmes qui forcent les femmes à émigrer et à quitter leur famille et leur communauté. Quand elles atteignent la région ou le pays de destination, elles sont victimes de discrimination à plusieurs niveaux de par leur sexe et leur statut d'émigrante.
LA PAIX
La guerre et les conflits armés ont un effet dévastateur sur la vie des femmes, ainsi que sur les services médicaux et éducatifs qui jouent un rôle crucial dans le développement des femmes. Or, les femmes participent rarement au processus de résolution des conflits et de consolidation de la paix, en dépit du fait qu'elles soient les plus actives dans les mouvements de paix et dans le dialogue communautaire.
SANTE SEXUELLE ET PROCREATIVE
Dans de nombreux pays, les femmes n'ont accès ni aux services de santé sexuelle ou procréative, ni à l'information, ni à l'avortement sûr. Les complications de l'accouchement et les avortements clandestins restent parmi les principales causes de décès et de maladie chez les femmes de 15 ans à 49 ans à travers le monde. Le Statut de Rome reconnaît que les violations de l'autodétermination des femmes en ce qui concerne leur propre reproduction sont des crimes graves dans le cadre du droit humanitaire international.
EDUCATION
L'éducation est la clé de l'égalité des sexes et un outil indispensable pour les femmes d'atteindre tout leur potentiel. Cependant, dans de nombreux pays, bien que les femmes aient dépassé les hommes dans le domaine de l'éducation, elles n'ont pas accédé aux postes les plus hauts placés, et sont victimes de différentes formes de discrimination. Selon la Banque Mondiale, l'éducation est le facteur le plus important contribuant à la croissance économique nationale. En outre, l'éducation est essentielle pour surmonter les préjugés concernant les rôles stéréotypés homme – femme. Une fois éduquées, les femmes et les jeunes filles auront moins d'enfants et leurs enfants auront plus de chances de survivre et de grandir en bonne santé.
SECURITE
Dans un monde en évolution constante, la sécurité économique et physique des femmes devient plus importante que jamais. Il est clair que le terrorisme lié au fondamentalisme, la xénophobie, l'homophobie, les violences domestiques et le traite des femmes et des enfants représentent des dangers actuels et clairs. Un environnement sûr où les femmes se sentent en sécurité est essentiel pour qu'elles développent tout leur potentiel.

L'Internationale socialiste des Femmes appelle donc les gouvernements et les partis membres de l'Internationale Socialiste à:

  • Veiller à ce que l'égalité des sexes soit promue activement dans tous les domaines, tout en observant et en implémentant la dimension de genre et veiller à encourager les entreprises à prendre des mesures visant à réduire l'écart de salaire entre les hommes et les femmes et briser le plafond de verre;
  • Placer le changement climatique en tête de liste de l'ordre du jour politique, en reconnaissant ainsi qu'un environnement durable est une question de justice sociale et pour que des mesures adéquates soient prises pour protéger ceux qui sont les plus exposés aux conséquences négatives du changement climatique;
  • Prendre des mesures urgentes et concertées afin d'atteindre les Objectifs du Millénaire des Nations unies pour le Développement à la date prévue de 2015;
  • Améliorer les opportunités d'emploi et l'accès à l'éducation pour les femmes émigrées; ratifier et assurer le suivi de tous les instruments juridiques internationaux qui font la promotion et protègent les droits des femmes émigrées;
  • Veiller à ce que, conformément à la Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU sur 'les femmes, la paix et la sécurité', les femmes soient totalement intégrées dans tous les efforts de maintien et de promotion de la paix et de la sécurité. Il est donc essentiel que les femmes participent à l'analyse, à la conception des politiques et aux négociations;
  • Développer des politiques publiques qui sauvegardent le droit des femmes à exercer leurs droits sexuels et procréatifs; promouvoir et soutenir des projets de recherche étudiant spécifiquement les effets de traitements médicaux et de médicaments sur les femmes. Mettre en place des politiques publiques pour prévenir et lutter contre le trafic des êtres humains, et particulièrement celui des femmes et des enfants pour assurer la protection des victimes et la garantie de leur droits;
  • Affecter des ressources pour fournir à toutes les femmes l'accès universel à l'éducation et à la formation, y compris pour les femmes et petites filles en zone rurale et pour les femmes handicapées; s'assurer que le système éducatif offre aux femmes un accès équivalent aux études supérieures techniques et universitaires;
  • Empêcher toute utilisation des droits de la personne qui porterait atteinte à, ou renierait les droits de la femme et faire en sorte que la religion et les traditions soient respectées du moment qu'elles ne portent atteinte aux droits de la personne;
  • S'assurer que la Convention CEDAW et son Protocole facultatif soient signés, ratifiés et largement disséminés – dans la/les langue(s) en usage au niveau national – afin que les femmes et les organisations de femmes puissent bénéficier intégralement des dispositions juridiques qu'ils renferment.

L'Internationale socialiste des Femmes appelle ses organisations membres à:

  • Constituer des alliances avec d'autres organisations de femmes et ONG, en vue de former des groupes de pression pour parvenir aux objectifs listés ci-dessus;
  • Faire pression sur leur gouvernement national pour qu'il réagisse de façon positive aux exigences listées ci-dessus.

Enfin, l'Internationale socialiste des Femmes appelle les partis membres de l'Internationale Socialiste à:

  • Former leur propre organisation de femmes, pour fournir aux femmes la plate-forme nécessaire à l'action politique;
  • Soutenir leur organisation de femmes et garantir leur ressources financières et humaines tout en respectant son droit d'action politique indépendante;
  • Développer un plan d'action de l'Internationale socialiste sur l'égalité homme femme et définir des objectifs de partage du pouvoir dans des délais spécifiques.

 

Actualités

Bonne fêtes

Décembre 2019

Paíx et égalité pour 2020

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2019

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est un rappel puissant que notre société mondiale reste minée par la violence à l’égard des femmes et des filles...

Réunion régionale

Niamey, Niger, du 28 au 30 octobre 2019

Participation des femmes aux processus de prise de décision, enjeux pour un monde 50/50

Égalité des sexes et développement durable: comment donner aux femmes et aux filles les moyens d’accéder aux services publics

11 Mars 2019

63 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 11 au 22 Mars 2019

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes et la Fondation Pablo Iglesias

Déclaration de la Journée internationale de la Femme

08 Mars 2019

La Journée internationale des femmes (JIF) est l’occasion d’honorer et de célébrer toutes les femmes et toutes les filles du monde ; leur contribution à leurs familles et à leurs communautés est inestimable...

Réunion du conseil

25 et 26 janvier 2019

Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles

Prix Nobel de la Paix 2018

05 octobre 2018

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) souhaite chaleureusement féliciter le médecin congolais Denis Mukwege et la militante yézidie Nadia Murad qui viennent de remporter le Prix Nobel de la paix 2018 pour leur travail sur la lutte contre la violence sexuelle...

Message de condoléances de l’ISF suite au meurtre de Maria Jonas

01 février 1940 – 25 septembre 2018

C’est avec profonde tristesse que nous avons appris aujourd'hui le décès de notre camarade et amie Maria Jonas, ancienne Secrétaire générale de l’Internationale socialiste des Femmes, à l’âge de 78 ans...

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN