Mettre fin à l’écart entre les rémunérations des femmes et des hommes : les défis et les solutions

Oslo, Norvège, le 10 avril 2010

Déclaration

À travers l'Europe, l’écart moyen entre les rémunérations des femmes et des hommes est actuellement de 18 %. Cette disparité a un impact majeur sur les revenus des femmes au cours de leur vie professionnelle, et sur leurs retraites. Comme les femmes gagnent moins, leur liberté financière est plus limitée. Et avec une retraite moins élevée, leur risque de vieillir dans la pauvreté augmente.

L’écart entre les rémunérations des femmes et des hommes est lié à un certain nombre de facteurs juridiques, sociaux et économiques qui vont bien au-delà de la simple revendication de l’égalité des rémunérations pour un travail de même valeur. En effet, les attitudes face aux rôles des femmes et des hommes dans la société, l’équilibre traditionnel entre les responsabilités professionnelles et celles du foyer, l’idée comme quoi les femmes sont celles qui s’occupent principalement des autres, la valeur différente accordée aux compétences masculines et féminines ainsi que la discrimination et les inégalités permanentes qui existent sur le marché du travail sont autant de facteurs qui touchent principalement les femmes et qui ont contribué à créer l’écart des rémunérations entre les femmes et les hommes.

Au cours des 15 dernières années, des progrès considérables ont été accomplis pour instaurer l’égalité entre les sexes sur le marché du travail en Europe, mais l’écart des rémunérations entre les femmes et les hommes n’a pas évolué et reste la forme de discrimination la plus persistante entre les femmes et les hommes sur les lieux de travail en Europe.

Le fait que les femmes continuent à gagner moins que les hommes n’est pas seulement injuste, c’est aussi néfaste au plan économique. L’écart des rémunérations entre les femmes et les hommes est un obstacle pour l’égalité entre les sexes, qui doit être reconnu comme un problème complexe. Tous les acteurs du secteur professionnel doivent s’y intéresser sans tarder. Une pression politique et la mise en œuvre de mesures pour lutter contre cette réalité injuste pour les femmes sont également des aspects cruciaux pour permettre aux femmes de bénéficier d’une égalité totale avec les hommes dans leur travail.

L'Internationale socialiste des Femmes appelle les gouvernements et les partis membres de l’Internationale socialiste à :

Respecter les lois et les directives d’égalité de rémunérations pour un travail de même valeur;

Mettre en œuvre des mesures dans tous les processus politiques pertinents dans le but de mettre fin à l'écart des rémunérations entre les femmes et les hommes ;

Oeuvrer en étroite collaboration avec les syndicats pour trouver des solutions et prendre des mesures concrètes pour mettre fin à l’écart des rémunérations entre les femmes et les hommes;

Encourager les employeurs et les entreprises à introduire des mécanismes de reporting et des principes de transparence sur les salaires ;

Promouvoir des politiques favorables à la famille (quelle que soit leur structure) dans le secteur privé et le secteur public, par exemple des horaires flexibles décidées conjointement entre employeurs et employés ainsi que de meilleures structures d'accueil pour les enfants et les personnes âgées, en vue de créer un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée au sein des familles.

Introduire un système de quotaspour les femmes dans des postes à responsabilités dans les entreprises privées et le secteur public ; et

Garantir l’introduction sur le marché du travail de données statistiques désagrégées selon le genre et harmonisées mondialement afin d’obtenir des données comparables.

Finalement, l’Internationale socialiste des Femmes appelle les gouvernements, les partis membres de l’Internationale Socialiste, les partenaires sociaux, les organisations non -gouvernementales et les medias à :

Soutenir des campagnes et sensibiliser le publicà propos de l’écart des rémunérations entre les femmes et les hommes et des origines de cet écart ; et

Encourager et soutenir des initiatives de promotion de l'égalité entre les sexes au travail, dans le secteur privé et dans le secteur public.

 

_____________

 

 

Actualités

Bonne fêtes

Décembre 2019

Paíx et égalité pour 2020

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25 Novembre 2019

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est un rappel puissant que notre société mondiale reste minée par la violence à l’égard des femmes et des filles...

Réunion régionale

Niamey, Niger, du 28 au 30 octobre 2019

Participation des femmes aux processus de prise de décision, enjeux pour un monde 50/50

Égalité des sexes et développement durable: comment donner aux femmes et aux filles les moyens d’accéder aux services publics

11 Mars 2019

63 Session de la Commission sur le Statut des Femmes (CSW) Nations Unies, New York, du 11 au 22 Mars 2019

Événement parallèle organisé par l’Internationale Socialiste des Femmes et la Fondation Pablo Iglesias

Déclaration de la Journée internationale de la Femme

08 Mars 2019

La Journée internationale des femmes (JIF) est l’occasion d’honorer et de célébrer toutes les femmes et toutes les filles du monde ; leur contribution à leurs familles et à leurs communautés est inestimable...

Réunion du conseil

25 et 26 janvier 2019

Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles

Prix Nobel de la Paix 2018

05 octobre 2018

L’Internationale socialiste des Femmes (ISF) souhaite chaleureusement féliciter le médecin congolais Denis Mukwege et la militante yézidie Nadia Murad qui viennent de remporter le Prix Nobel de la paix 2018 pour leur travail sur la lutte contre la violence sexuelle...

Message de condoléances de l’ISF suite au meurtre de Maria Jonas

01 février 1940 – 25 septembre 2018

C’est avec profonde tristesse que nous avons appris aujourd'hui le décès de notre camarade et amie Maria Jonas, ancienne Secrétaire générale de l’Internationale socialiste des Femmes, à l’âge de 78 ans...

Publications

Les cent premières années

Bref historique de l'Internationale socialiste des Femmes

Par Irmtraut Karlsson

Ce livre raconte l'histoire des cent premières années de l'Internationale socialiste des Femmes

FIN